Corne de brume (16)

En arrivant à La Malbaie par un jour de pluie. Juillet 2016

Un reflet (06)

La chevalière qui fait son entrée. Je l'ai déjà publié sur mon instagram, mais elle mérite une version en gros :)

Remonter le Fjord (02)

La baie de Ste-Marguerite à l'embouchure de la rivière du même nom est le site d'une ancienne ville, oui-oui, dispararu avec le transport du bois par bâteau du début de la colonie. C'est aussi une grande plage près de la pouponnière de bélougas et des marées impressionnantes.

Remonter le Fjord (01)

Une photo de la Baie de Ste-Marguerite, que je croyais être dans un pays scandinave, m'avait fait rêver. Quand j'ai découvert que c'était le Fjord-du-Saguenay, un point s’est rajouté rapidement sur ma liste de roadtrip-camping! Déjà sur le traversier vers Tadoussac, on prend conscience de l'ampleur du Fjord, du fleuve et de la grande beauté du coin.

Cadrage (78)

La montée en haute ville, je me suis fait des mollets sur cette rue du temps de la Boutique du skate, 100 rue St-Jean!

Vue d'un hublot (5)

L'arrivée dans les tropiques.

À marée basse

Quand la mer laisse place un gigantesque boardwalk.

Naturellement (32)

Désordre graphique

Un reflet (05)

Une Grande Aigrette qui attendait bien sagement son lunch passé près d'elle!

Sous le signe des tropiques (06)

Journée de pluie torentielle sous les tropiques.

Sous le signe des tropiques (05)

Détour dans les montagnes et la jungle Dominicaine pour rencontrer des artisans du café et du cacao.

Sous le signe des tropiques (04)

Interlude le temps d'une cerveza!

Sous le signe des tropiques (03)

On change drastiquement de décors et d'ambiance, on entre en ville, des rues qui bourdonnent de trafic chaotique et des hordes de motos partout, à contresens, à quatre par moto et sans jamais de casque. Bienvenue à Higuëy! La façon la plus économique de se déplacer est en taxi-moto, les chauffeurs "officiels" porte un dossard brun avec un numéro... mais avec le nombre de chauffeurs aux coins des rues, il semble y avoir plusieurs systèmes parallèles!

Sous le signe des tropiques (02)

Première partie du trajet qui nous amène de la plage jusqu'au milieu d'une plantation de canne à sucre en passant par la campagne et les petits villages. Comme dans beaucoup de pays d'Amérique latine, il n'y a pas vraiment de gestion des ordures et les bords de routes se transforment tristement en dépotoir à ciel ouvert... Scène surréaliste, toutes les motos transportant plusieurs bombonnes de propane, les conducteurs ne portant ni casque, ni chaussures.

Sous le signe des tropiques (01)

Visite rapide et tout inclus sous le ciel de la République Dominicaine. Il y aura surement quelques photos de plage dans les prochains jours, mais surtout une visite d'Higüey et de la campagne alentour.

Le temps des sucres

Être dans le bois au début du printemps dans une cabane à sucre familliale, ça me fait vraiment plaisir et me fait rêver à un projet de retraite...

Un peu moin déprimant hiver

Si au moin on pourrait avoir une bonne bordée (sans pluie 3h après), ça nous recrinquerait l'hiver!

Déprimant hiver

J'apprécie le temps doux, les rues sèches et tout... n'empêche que février qui a l'air de ça c'est déprimant. Souhaitons du blanc à profusion!